"Un petit problème de logique et réflexion"

 

Jean-Michel - Sainte Hélène.

Bonjour à toutes et à tous,

Voici quelques jours je vous proposais ce problème logique, en voici donc la solution.

Le Problème :

 juste pour énerver

 

La solution :

En fait, il n'y a pas de solution à ce problème, car il n'y a pas de problème. On essaye simplement de vous faire comparer deux choses qui n'ont rien à voir entre elles et que l'on ne peut pas comparer.

C'est un peu comme vouloir comparer "des choux et des carottes"

Je donne deux exemples pour bien illustrer cette "solution"

Exemple 1 : J'ai 500€ et je dépense (en une seule fois les 500€) il reste donc 0€

Ce qui nous donne : Somme des dépenses 500€ et somme des restes 0€

Exemple 2 : J'ai 500€ et je dépense 100€, il reste donc 400€. Je dépense à nouveau 100€, il reste 300€. Je dépense à nouveau 100€, il reste cette fois 200€ . Je dépense encore 100€, il reste 100€. Je dépense les 100€ restant, il ne reste donc plus rien.

J'ai donc dépensé les 500€,

Mais si je regarde la somme des restes j'ai 400 + 300 + 200€ + 100 = 1000 €

Or en réalité je n'ai jamais eu 1000 €, cette somme ne correspond à rien de concret, elle n'a même jamais existé et il est donc impossible de pouvoir la comparer aux 500€ dépensés qui eux sont bien réels.

Il est tout à fait normal que ces deux sommes : somme des dépenses et somme des restes soient totalement différentes.

Amicalement

Jean Michel

 

 

 

Bravo l'artiste !

De Martine - Vannes

 

Bonjour,

Alain ne s'ennuie pas. Après avoir à nouveau fait du ménage dans son atelier, arranger le jardin, la pluie ayant cessé de tomber, s'est trouvé une nouvelle occupation : réparer ces personnages en ferraille qui agrémente nos jardins.

Les photos avant, après.

Martine

Jardin old1   Jardin old3 Jardin old2
       
  Jardin new01 Jardin new11   

Distanciation ...

 

De Jean Michel et Catherine - Sainte-Hélène

Bonjour à toutes et à tous,

En cette période de confinement nous avons assez peu l'occasion de croiser des personnes que nous connaissons, alors cela donne à peu près cela.

EWC2M6uWAAAwix2

 

N'oubliez pas de prendre des nouvelles de tous vos proches, et restez confinés.

Amicalement.

Jean Michel et Catherine

Vous avez dit "Service Public" ?

De Daniel H. - Vannes

En réaction à l'article du Télégramme, transmis par Francis, je ne peux m'empêcher de faire ce petit commentaire (un peu pointe d'humeur !).

Il me reste en effet un petit goût d’amertume après les dérapages de La Poste, en début de confinement. Les propos d'une partie des cadres dirigeants de cette grande entreprise, essayant de justifier les décisions prises quant à la continuité du service, m'avaient quelque peu choqué, concernant une entreprise se faisant fort de maintenir un service public.

Il fallait bien cet article, pour tenter de faire oublier ces décisions. Rectifications faites sous la pression du principal actionnaire, de la concurrence, ou de ses usagers , non pardon, de ses clients ?

Me voilà un peu rassuré. Mais après-demain s'en souviendront ils ?

En tout espoir.

Daniel


 

A Vannes, le centre de tri de la Poste à pied d'oeuvre

De Francis Lopez - Locqueltas

Pour partager avec nos amis postiers un petit reportage sur les conditions de travail dans ce centre de tri du PRAT (Vannes). Pour faire face aux contraintes imposées par le confinement et à leur conséquences, l'organisation du travail s'adapte.

Voir ce reportage paru dans Le Télégramme du 20/04/2020 (contient une vidéo) :  touche clic 1

Laurent Guenneugues
Trois jours par semaine, le centre de tri de la Poste, zone du Prat, tourne à plein régime. Les facteurs se sont adaptés à la crise sanitaire et apprécient les remerciements qui leur sont adressés.

Amitiés

Francis


 

 

"Humour, Danse et Esthétique"

De Daniel Augier

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Quelques petites vidéos pour nous divertir un peu

     

 

Amicalement

Daniel Augier

 

 

 

"Un peu de Sitarki"

De Marie-Claire Delsouc

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Un peu de gaiété et de fraicheur pour nous faire oublier le confinement.

 

Amicalement

Marie-Claire Delsouc

 

 

 

"Les portes de la pénitence"

De Francis Lopez - Locqueltas

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Depuis plus d’un mois le fait d’être assigné à résidence dans une prison dorée ou un appartement exigu est le lot de chacun d’entre nous ou presque. Histoire de laisser le temps au temps mais l’habitude d’être sous pression ou de fonctionner dans l’urgence laisse un goût bizarre à l'existence. Heureusement il y a la filmographie et ces films revus maintes fois qui nous font rire. Ce fameux fin Dus de la série des bronzés, cette 7ème compagnie qui se perd ou cet "A mort l’arbitre" qui fait moins rire.

Les ados lascifs vautrés sur un canapé échangent sur les réseaux sociaux mais les seniors ne sont pas loin derrière. Les plus nantis osent se lever et entament une partie de Foot manager. Les chaînes d'actualité en boucle rabâchent les mêmes litanies, des experts se contredisent ce qui entraînent une certaine psychose.

Le soir du monde au balcon pour applaudir ceux qui soignent les malades ou contribuent aux services de nécessité….C’est très bien mais parait dérisoire vis-à-vis de leurs souffrances et des risques qu'ils encourent. Les activités sont nombreuses, terminer un puzzle de 3000 pièces par exemple. Le bac est déjà obtenu pour la plupart, donc "ce sont déjà les vacances"

Pour les primaires ou secondaires la nouvelle de reprise du 11 mai est-elle vraiment bien perçu ? Sans doute histoire de revoir les copains et cette fois soulager des parents qui viennent de se transformer en caméléon depuis le 16 mars. Plus de réveil qui sonne certes mais sans garantie d'un bon sommeil. Ranger les papiers ce n'est pas très motivant, revoir des photos et les trier cela donne les images des jours heureux et quelques larmes sont versées en voyant ceux qui nous ont quittés. Il se dit que le 15 juillet serait la date autorisée pour les plus anciens il ne vaut mieux pas y penser !

On peut prétendre que cette crise mondiale a permis de prendre un peu de temps pour soi, mais la prison si dorée soit-elle n'a jamais laissé un sentiment de nostalgie. Les portes du pénitenciers bientôt vont s’ouvrir pour trouver cette liberté qui nous est chère. Des petits besoins qui nous manquent, un carré de verdure, une surface de réparation, des enfants qui courent après un ballon, qu’il sera bien apprécié cet homme au sifflet. Une chose est sure :

"La vie est beaucoup plus ennuyeuse sans football"

Amicalement

Francis Lopez

 

 

 

"Un petit problème de logique et réflexion"

Bonjour à toutes et à tous,

Voici pour vous dégourdir un peu les neurônes un petit problème de logique.

       

 juste pour énerver

 

En fait la solution est toute simple, mais il faut encore y penser.

N'oubliez pas de nous envoyer vos réponses sur la boite mail du blog :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

Amicalement

 

 

 

"La petite mite"

De Daniel Héricher - Vannes

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Entendue dernièrement sur les ondes.

Connaissez-vous l’histoire de la petite mite ?

 

Née depuis déjà quelques heures, voici venu le temps du premier vol. Et voilà qu’elle s’élance passant d’armoire en bahut, de vieux pulls en vieilles écharpes.

Enfin elle revient au foyer ; son père quelque peu inquiet lui demande : « ça c’est bien passer ? ».

Oh, très bien, super … ils ont tous applaudi !

 

 Amicalement

Daniel

 

 

 

"Papotage et Confinement"

De Marie Pierre  et André

 

Bonjour à toutes et à tous,

Depuis combien de temps le soleil nous nargue t-il ? Cherchez bien , vous allez trouver.

Ce fichu covid19 nous cloître à la maison... alors courage, ne nous laissons pas abattre.

Trions tissus, fils, laines, cousons, tricotons, brodons pour mesdames...

Rangeons papiers, greniers, garages, binons jardins et plates–bandes pour messieurs...

Mettons nous à la peinture sur tableaux ou murs, ouvrons des livres, écoutons musique,

Chantons, mijotons des petits plats... ayons à cœur de prendre soins de nous et de nos proches...

Et dès que nous aurons retrouvé la liberté et la sérénité nous puissions avec sagesse reprendre le cours de nos vies.

Dans l'attente de belles retrouvailles conviviales.... nous vous embrassons tous.

 

Amicalement.

Marie Pierre et André VOLANT