L'agenda de nos évènements .

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
9
11
12
13
14
17
20
21
27
28
31

Le circuit des druides à Erdeven.

Malgré des prévisions peu optimistes trente neufs adeptes de la secte des randonneurs du vendredi ont tenté le petit bonheur la chance. Point de pluie, belle luminosité, chemins agréables, guides à la hauteur Edith et Jean-Yves Barrau avaient mixé plusieurs parcours.

Photos de rigueur et poses devant l’un des plus beaux sites mégalithiques de Bretagne, le dolmen de Crucuno fut l’espace d’un instant un havre de paix.

Point de druides en ce jour mais toujours en fin d’exercice nos « falbalas » qui nous invitent au festin, gâteaux aux noix, cake au sarrasin et autres agapes, une fois encore nous avons tout mangé. Prochaine randonnée du côté de chez Joël à Mûr-de-Bretagne avec un restaurant à St Aignan le 20 octobre, à la veille des vacances de la Toussaint. Passe passe le temps…..

                                                                        Francis Lopez            KERHERO ERDEVEN 2909 2KERHERO ERDEVEN 2909 3 

KERHERO ERDEVEN 2909 4KERHERO ERDEVEN 2909 5 

 

KERHERO ERDEVEN 2909 7KERHERO ERDEVEN 2909 8

 

KERHERO ERDEVEN 2909 10KERHERO ERDEVEN 2909 15

 

KERHERO ERDEVEN 2909 10KERHERO ERDEVEN 2909 17

 

KERHERO ERDEVEN 2909 18KERHERO ERDEVEN 2909 22

 

KERHERO ERDEVEN 2909 22

 

SORTIE SAINT-DEGAN du 18 Septembre 2017

 

Ce lundi au soleil, devant l’Ecomusée de Saint-Dégan à BREC’H, dans le Pays d’Auray, nous nous retrouvons à une vingtaine de randonneurs. Quatre bénévoles du site nous accueillent.

thumb Saint Dgan 2017 101Jean, bénévole « nature » nous présente l’environnement :

La vallée de Tréauray où coule le Loc’h qui, en s’élargissant, devient un étang. Ce qui permit la construction d’un barrage pour alimenter en eau potable les communes du Pays d’Auray.

Le Verger Conservatoire départemental de Saint-Dégan, avec ses deux cents variétés de pommes, classé Espace Naturel sensible. Ce site est géré par l’Ecomusée.

 

 

thumb Saint Dgan 2017 102Les chemins creux façonnés par l’homme pour la modernité de l’agriculture.

Puis Auray avec son charmant port de Saint-Goustan.

Après cette description, nous partons et traversons une forêt de pins et de différentes essences.

Nous empruntons la voie romaine qui reliait Vannes à Quimper à travers les chemins. Une grande croix nous annonce l’approche de la chapelle Saint-Quirin située dans le village de Saint-Guérin.

Accompagnés par le chant des choucas, variété de corbeau, nous longeons les champs de maïs et, au fond de l’un d’eux, nous découvrons, en plein soleil, un rucher.

Au croisement de la route et du chemin menant au Pont Romain, le silence s’impose. Un concert de mésanges nous accueille. Mésanges huppées, nonnettes, charbonnières bleues se répondent  comme dans une chorale. Quel mélomane ce Jean pour reconnaître ces différentes mélodies !

Après cette parenthèse musicale, nous suivons la route et arrivons dans le charmant village de Saint-Guérin situé à proximité de la route royale Saint-Malo-Quiberon passant par Auray, aujourd’hui détournée à l’ouest. Nous découvrons de jolies chaumières fleuries qui, pour certaines, étaient d'anciennes fermes. thumb Saint Dgan 2017 103

Le village de Saint-Guérin est historiquement l’un des plus importants villages de Brec’h. Son comité de chapelle très dynamique fait revivre un très beau pardon le quatrième dimanche de juillet. Après la procession de la fontaine à la chapelle Saint-Quirin et la messe, une grande fête rassemble un nombre impressionnant de visiteurs qui viennent de très loin pour partager les repas du midi et soir préparés par de très nombreux bénévoles. Les groupes de danseurs et musiciens connus dans la région et bien sûr le traditionnel fest noz animent cette fête jusque tard dans la nuit.

thumb Saint Dgan 2017 104
Au bout d’un petit chemin, nous apercevons la chapelle Saint-Quirin. Jo, le Secrétaire du Comité de la chapelle, nous accueille. Il nous présente ce monument à l’extérieur, sur le site du pardon.

La chapelle est datée du 17ème siècle. Elle appartenait à la famille de Robien. On retrouve le blason sur la façade ouest. Architecture classique, toiture à la Mansart, clocheton pyramidal.

 

 

 

thumb Saint Dgan 2017 105thumb Saint Dgan 2017 106Nous rentrons à l’intérieur et découvrons un magnifique retable, le plus beau du Morbihan, voire de Bretagne. Construit en marbre du Maine et en tuffeau (pierre calcaire du Pays de Loire) par les maîtres Lavallois, nous voyons quatre grandes statues en terre cuite dont Saint-Quirin, Saint-Evêque, que l’on invoquait pour savoir si un enfant allait marcher.Puis Saint-Cornély (patron des bovins), Saint-Nicodème (patron des porcs) et Saint-Mathurin (invoqué par les maris pour les épouses insupportables).

Les murs chaulés de la chapelle,  les vitraux peu colorés apportent une clarté dans l’édifice. Le soleil illumine le retable.

Un logis pour le prêtre était aménagé dans la chapelle. Il sert maintenant de sacristie et de lieu d’exposition pour les artistes locaux.

Jo est intarissable sur l’histoire de la chapelle, mais nous devons rejoindre la fontaine dite miraculeuse.

thumb Saint Dgan 2017 107

Après avoir emprunté un chemin, nous arrivons à la fontaine et découvrons une statue en granit de Saint-Quirin au bord d’un bassin où coule une source qui guérit tous les maux, fait marcher les enfants. Un document « Le cahier des miracles de Saint-Quirin » recense tous les miracles. Ce sanctuaire était populaire, de très nombreux pèlerins venaient de toute la Bretagne dans l’espoir d’une guérison. Nous avons bien sûr testé cette eau miraculeuse. Alors combien de miracles recensés chez les randonneurs de l’ANR ? Effectivement pour le retour à Saint-Dégan le groupe marchait vite.

thumb Saint Dgan 2017 108Nous voici revenus à l’Ecomusée. Les Animateurs avaient installé les tables et chaises bistrot sur l’espace vert, au soleil. Après ce pique-nique bucolique, les gâteaux confectionnés par nos amis de l’ANR accompagnent le café préparé par les Animateurs du site.

Tony l’Animateur, nous rappelle qu’il est temps de faire « retour vers le futur ». et qu’il a grand  plaisir à nous présenter l’Ecomusée.

En faisant un voyage dans le monde rural d’autrefois, nous découvrirons un ensemble de maisons authentiques rurales meublées, chaumières des 17 et 19 èmes siècles et partageons le quotidien de nos Anciens, leurs liens étroits avec le paysage et la nature.et la dureté de la vie paysanne.

thumb Saint Dgan 2017 109La seconde chaumière offre un logement pour les grands-parents et un pour les parents puis une étable. C’est déjà « plus confortable » Nous retrouvons des objets et outils connus par certains, dans leur enfance.

L’exposition des toiles colorées du peintre Lucien Pouedras retraçant le paysage bocager de la région de son enfance à Languidic complète la visite.

thumb Saint Dgan 2017 110Cet agréable moment se conclut en douceur par une dégustation de produits locaux (cidre, gâteaux) accompagnée de quelques pas de danse et chant bretons.

Tony et l’équipe nous quittent en nous informant qu’une grande fête « ramène ta pomme »aura lieu le dimanche 15 octobre, avec marché de producteurs locaux et pressage de pommes. Amenez faire presser vos pommes. Il en faut 100 kg, regroupez-vous et vous aurez du jus.

Nous avons trouvé un accueil chaleureux à cet instant de détente auprès de l’équipe  de l’Ecomusée.

A quand la prochaine balade culturelle ?

 

vers la galerie photos                                                                                                                           

                                              

 

Quand les marcheurs les plus aguerris et les amateurs de belles promenades prennent plaisir à se retrouver sur les chemins de cette île devenue le véritable symbole du Golfe. Pas toujours facile d'adopter le même rythme.

 

Tous à l'Ile aux Moines

Vendredi 28 avril, 10h nous embarquons à Port-Blanc, destination " île aux Moines ". Après une courte traversée nous voici sur le quai pour cette journée de balade et de randonnée.

Les promeneurs partent d’un pas tranquille, direction la pointe du Trec’h, en empruntant un petit sentier entre les maisons typiques aux jardins fleuris. Après un petit raidillon nous voici à la chapelle Notre Dame d’Espérance. Cette chapelle du XIXème dédiée à la Vierge protectrice des marins nous offre ses nombreux tableaux de navires et bateaux, ses ex-voto-marins sous une voûte en forme de coque de bateau renversée. Après cette petite halte nous repartons vers le majestueux calvaire du Trec’h sur la pointe du même nom. De magnifiques paysages s’offrent à nos yeux, une vue sur l’île Holavre. Puis direction l’église St Michel en passant par Beg Moussir et ses chantiers ostréicoles. L’église nous accueille avec ses cloches sonnant à toute volée, il est déjà midi. Construite en 1825 son clocher est en forme de croix latine, une tour carrée sans flèche. Une visite s’impose afin d’admirer les ex-voto et les très beaux vitraux dont celui représentant en saint Arthur le roi légendaire de La Table Ronde.

Une petite descente et nous rejoignons le groupe des randonneurs à la plage de Port Miquel pour le pique-nique de midi sous un joli soleil devant le panorama de l’île d’Arz. L’après-midi les groupes de marcheurs et de promeneurs se rejoignent pour un trajet commun vers Kergonan et le Crom’lech.

Après la visite du site, retour vers le quai d’embarquement en passant par le bord de mer, devant les pittoresques cabines de plage et par le Bois d’Amour.

 

Christiane MOREAU

 ile aux moines 2017 (32 sur 44)

--------------------------

Saviez-vous que malgré son nom aucun moine n’a jamais foulé les sentiers de l’île. Une chose est certaine c’est que les 52 arpenteurs aux chaussures spéciales l’ont une nouvelle fois redécouverte.

Objectif, que les deux groupes se rejoignent pour le pique-nique, l’un sous la houlette de Sylvie la régionale de l’étape l’autre, avec Christiane notre présidente qui avait repéré les lieux.

Un très bon point le temps épargne nos convives et vite engloutis les jambons beurres laissent la place à la visite du Crom'lech et de son musée, puis par une petite boucle, revenir au port.

D’autres occasions nous seront données pour refaire ces circuits à d’autres rythmes, à ceux que le souhaitent. Après tout il suffit d’y revenir.

 

Francis LOPEZ

ile aux moines 2017 (45 sur 44)

 

Retrouver toutes les photos de cette journée dans la galerie ==> ICI

Rando du pays de Vannes le mardi 15 novembre après-midi

En raison de l’indisponibilité de Christiane, Guy et Germaine ALLEE se proposent

pour servir de guide pour une rando d'environ 8 km au BONO.

 

RDV à 14h parking Place Joseph Leclanche dans le bourg du BONO

à proximité de la mairie, de la Poste et du terrain de sport.

 

Ils apportent même le cidre.

 

Randonnée du 31 Mars 2017 – Bieuzy-Lanvaux et Camors

De la Forêt domaniale de Florange à Camors

Une météo clémente, en dépit des prévisions, permit aux 48 randonneurs de l'ANR de parcourir 18 km sur les sentiers forestiers du plus grand massif domanial du Morbihan - (Florange : 783 hect).

Savaient-ils, ces marcheurs, qu' en ce dernier jour de Mars, ils rendaient hommage à l'une des plus belles déesses romaines, Flora, déesse des fleurs et du printemps, celle qui donna son nom à la forêt dans laquelle ils s'enfonçaient ? Forêt royale que LouisXVI acheta à la Duchesse de la Rochefoucault en 1785. Une forêt mystérieuse, qui garde jalousement ses secrets, ne les révélant qu'à celui qui s'y attarde pour l'écouter.

Elle recèle effectivement nombre de vestiges préhistoriques et gallo-romains mais révèle également des faits historiques plus récents.

Au lieu dit Cornevec on découvre un alignement de mégalithes et dolmen. Un camp gallo-romain et des tombelles gauloises s'y dissimulent.

En 1795, le 5 Juin, elle fut le théâtre de la fameuse bataille de Floranges entre Républicains et Chouans, dont ces derniers sortirent vainqueurs. C'est à cette période révolutionnaire qu'est née l'histoire de cette tombe miraculeuse dissimulée sous l'enchevêtrement inextricacle des branches d'un chêne majestueux, "Bé er Sant", la tombe du Saint. Il s'agit ici d'un "Saint Bleu", un "Saint Républicain" – fait d'une extrême rareté. Il portait le drapeau blanc de la paix et venait parlementer lorsqu'il fut abattu par quelque chouan. La population fut horrifiée par un tel comportement. Il fut donc sanctifié et doté de pouvoirs surnaturels et tout particulièrement celui de faciliter la marche des bébés : chaussons, chaussettes, petites croix de bois y sont donc déposés en ex-voto. N'oublions pas que cet emplacement n'est guère fortuit : le chêne est bien l'arbre sacré des Celtes, symbole de force et de sagesse divine.

Un autre lieu de dévotion est la tombe des sept trous : un prêtre portant le viatique à quelque mourant du village des Granges, aurait eu la tête tranchée par 2 malfrats qui l'y attendaient. La tête rebondit 7 fois, creusant le sol de 7 trous où l'herbe refuse de pousser depuis lors. En ce lieu, au coeur de la forêt, on se recueille encore aujourd'hui, on prie, on réclame réconfort et on dépose de petites croix de bois et vêtements... Cet épisode se situerait pendant les Guerres de Religion.

Si la rando s'avérait trop longue pour se rendre sur ces lieux de mémoire précédemment cités, nous pûmes cependant nous rendre dans le hameau de Saint Mériadec où la chapelle avait coutume d'accueillir les paysans de la région qui réclamaient la bénédiction du Saint pour les bêtes à cornes. Arrivé du Pays de Galles au VI° siècle, comme Saint Cornelly, il était doté d'un tel pouvoir.

preview               preview

Cette chapelle dépendait de l'Abbaye Cistercienne de Lanvaux située dans la Bourgade de Bieuzy, sur la rive du Loch, une abbaye au riche passé tumultueux. Fondée en 1138 par l'Abbé Ruaud qui devint évêque de Vannes en 1143, elle fut pillée en 1592, puis saisie et vendue pendant la Révolution Française.

Confisquée en 1791, l'abbaye fut achetée par Monsieur Charles Villemain, négociaant à Lorient. Il en fait sa résidence et s'adonne à la chasse sur ce vaste domaine qui comprend moulins à eau et à vent, forêts, pâtures, château de Lanvaux, etc. Ceci fut de courte durée puisqu'il fut assassiné en sa demeure en 1794,

Son fils Bertrand lui succéda et fut élu député du Morbihan. Il sut faire fructifier son patrimoine et installa une verrerie pour la fabrication du verre blanc, du verre à vitre et à bouteilles, en bordure du Loch. Cette activité est menée bon train et crée nombre d'emplois. La forêt fournit l'énergie et le sol, la silice nécessaire à la fabrication du verre. Une autre industrie naquit : la métallurgie, le sol étant riche en minerai de fer. Plusieurs hauts fournaux seront autorisés par ordonnance du roi Charles X.

Bieuzy Lanvaux, petite bourgade de Pluvigner connut donc son heure de gloire et sa forêt, des jours de deuil, souffrant du drame de la grande guerre 14-18, durant laquelle 220 hectares de bois furent rasés pour approvisionner les tranchées. Le terrible ouragan de 1987 poursuivra les dégâts en arrachant 275 hectares de futaie. A partir de 1988, la reconstitution du massif forestier et le renouvellement des plus vieux peuplements qui atteignent l'âge respectable de 180 ans, sont programmés, planifiés et se continuent.

A travers ces évènements passés, nous constatons comment l'histoire locale du plus humble village de campagne porte les stigmates de notre Histoire Nationale. La petite histoire dans la grande !

C'est après un sympathique déjeuner à Camors que nous arpentions un sentier aux racines saillantes, noueuses et trébuchantes, le long du site des étangs du Petit Bois, dans cette commune. Nous marchions sur les traces de Conomore, ce saguinaire comte du Penthièvre, à qui la commune doit son nom. Véritable "Barbe Bleu" à qui une sorcière prédit son assassinat par son propre fils, il n'hésita pas à tuer ses différentes femmes lorsqu'une grossesse s'annonçait. Ainsi Sainte Tréphine, fille du comte de Vannes le roi Waroch, fut décapitée, comme le fut également son fils Saint Trémeur, que la statuaire présente portant la tête dans les mains. C'est sur un site remarquable, où des bouleversements terrestres ont hérissé d'impressionnants rochers, que nous découvrimes entourée d'un profond fossé (douve), la motte féodale sur laquelle était érigée au V° siècle, la construction défensive du château de Conomore.

"Tu trouveras plus de choses dans les forêts que dans les livres. Les arbres et les pierres t'enseigneront ce qu'aucun maître ne saurait t'enseigner" écrivait Saint Bernard, moine Cistercien.

J'espère donc que chacun de nous aura su profiter et s'enrichir pleinement de cette journée.

Noémi

           preview  

preview    preview

 

Voir toute la galerie photos ==> ICI

mardi 13 Sept. 2016

Sortie mensuelle à l'île d'ARZ

 

Présentation - Desriptif

Située à 10 mns en bateau de Conleau, Arz est entourée de plusieurs îlots privés.  Elle fait penser, par ses pointes, à l'étoile de mer, l'emblème de la

commune.  Elle fait face par l'ouest à l'île aux Moines.