~ Agenda de nos évènements ~

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
10
12
13
14
15
19
21
22
25
26
27
28
29
30

"La Conduite Economique" et "Le Constat Amiable"

voilà les deux thèmes présentés cette année à nos adhérents, lors des deux séances tenues à Vannes et à Quéven.

Place à Michel FRANCOIS pour le compte rendu de ces présentations :

 

Dans le cycle d’information à la prévention routière, l’ANR propose cette année la présentation du constat amiable.

Le 18 avril 2017 à Vannes et le 21 avril à Quéven, une trentaine de membres de l’association pour chaque session suivent avec beaucoup d’attention cette réunion.

En préambule, Michel FRANCOIS présente le livret sur la conduite économique. Ces notions sont désormais au programme des apprentis conducteurs dans les auto-écoles. Mais il est très peu probable que les retraités que nous sommes en ayons bénéficié, d’où l’intérêt de cette présentation. L’éco-conduite renferme en elle-même deux notions : économie (essentiellement de carburant) et écologie en minimisant les rejets nocifs pour notre planète, donc pour nous- mêmes et les générations futures.

Le cœur de ces réunions reste néanmoins le constat amiable.

C’est avec brio et pédagogie, que Chantal de la Prévention Routière de Vannes nous en révèle toutes les subtilités. Il est essentiel que le formulaire soit correctement rempli afin de préserver nos droits en cas d’accident. Pour la majorité d’entre nous, ces informations sont inédites. Chantal ayant exercé pendant 35 ans dans une compagnie d’assurances sur les dossiers d’accidents matériels et corporels possède une expertise précieuse et nous en fait profiter avec gentillesse. Parmi ses précieux conseils, citons :

  • Nous avons 48 heures pour déclarer un dommage corporel après avoir vu un médecin, ne pas hésiter à signaler une douleur, des dégâts peuvent survenir beaucoup plus tard (exemple sur les cartilages)
  • Accepter toutes prescriptions médicamenteuses (même si vous en avez à la maison), cela servira de preuve lors d’une expertise
  • Il n’y a pas d’importance à la dénomination du conducteur A ou B
  • Ne pas signer le constat tant que l’autre partie n’a pas rempli son côté
  • Surtout remplir le constat en ayant à l’esprit qu’il faut reporter les éléments à l’instant du choc et non pas avant ou après. Par exemple si vous venez de sortir d’un stationnement, si l’action est terminée, ne surtout pas mettre sur le constat « je quittais un stationnement »
  • Ne pas oublier de rayer la mention inutile, notamment pour la case stationnement ou à l’arrêt, à l’arrêt le moteur tourne. Selon les circonstances, vous pouvez ou non être mis en cause.

Je mets fin aux exemples même si le sujet est loin d’être épuisé, comme en ont témoigné nos adhérents par leurs nombreuses questions.

Merci à la Prévention Routière, merci à Chantal, même si nous préférons éviter d’avoir à mettre en pratique ses précieux enseignements.

Nous remercions également Monsieur Jean-Marie Heliot, délégué de l’ANS-GMF chargé de mission GMF, de nous avoir donné très aimablement les formulaires de constat amiable bien utiles pour suivre les explications de Chantal.

 

constat amiable

 

conduite eco

  les documents présentés (à cliquer)

prevention route 1 prevention route 2

 l'auditoire et les intervenants