Il était une fois St Cast Le Guildo… Côtes d’Armor.

Si le séjour de clôture de l’année passée avait laissé quelques souvenirs particuliers quant à la qualité de l’hébergement et de la restauration (Ile Grande), celui de la baie de St Cast a offert aux participants de cette année un goût de miel.

L’Hôtel des bains a donc accueilli 30 de nos adhérents dans un cadre de confort et de convivialité assez exceptionnel. Rando libre le vendredi en « anté-méridienne » histoire de se dégourdir les jambes, pique nique dans le parc privatif de l’hôtel. Reprise pour une "sept lieues" dès le début d‘après-midi : on se fie aux plans au risque de se perdre, pour retomber sur nos pieds (normal) jusqu’au centre équestre, en passant par le moulin d’Anne, puis retrouver la baie où douche et apéritif d’accueil nous attendaient. Nuit de repos bien méritée pour repartir dès le lendemain avec un guide qui n’est autre que le directeur, le patron s’appelle Bruno. Retour à la table du restaurant ce qui n’était pas prévu, le temps s’annonçant médiocre. Point de pluie, cette équipe est vernie en cette après-midi, l’une des merveilles du secteur nous était proposée : passer à marée basse l’archipel des Ebihens. Un sentiment d’être pris en otage par les flots, ce qui ne fut pas le cas, notre expert connaissait trop bien son affaire. Même programme que la veille avant le dîner et une soirée de danse bretonne par un groupe local fort sympathique, à l’âge canonique. En amont la gente féminine de notre groupe avait repéré les boutiques, saison des soldes oblige. Au petit matin du samedi le soleil est revenu, un dernier effort à la pointe du Bay pour justifier de pratiquer une randonnée qui est le loisir du groupe. Ensuite un déjeuner de qualité et un départ pour découvrir ou redécouvrir ce fort La Latte à quelques encablures, décor de cinéma où le film « les Vikings » avec Kirk Douglas, fut tourné en 1958.

Un jour, un parking, nos amis se quittent, retour vers le Morbihan à deux heures de route. Il ne reste plus qu’à cogiter pour trouver le lieu pour la saison prochaine.

Du baume au cœur pour Marie-Thé, le plaisir de voir des amis satisfaits. Si la formule est plate c’est aussi le but de son investissement.

            Photos : Edith et Jean Yves Barrau - Francis Lopez  

 

 

test st cast redim

 

Voir la galerie phoyos ==> ICI