Imprimer

 L'été indien dans l'ile de beauté...

Chaud chaud ce mois de septembre pour des plaisirs partagés par cinquante deux adhérents entre effort et réconfort.

Trois témoins participants ont trempé leur plume dans l'encre bleue de la Méditerranée.

Évelyne Le Gall et Annie Catouillard deux touristes inséparables.

Nous sommes partis bon pied bon œil du Morbihan le 13 septembre direction aéroport de Nantes. Les formalités accomplies nous nous sommes envolés vers la Corse. Arrivés aux alentours de 13heures à Bastia où nous avons fait la connaissance de notre chauffeur Rachid qui nous a emmenés à Olmeta di tuda. Pour la remise des clés, nous avons été accueillis par l’équipe du Nébbio et plus particulièrement par Gisèle « personne haute en couleur » qui sera notre guide pour la première partie de notre séjour. Nous prenons possession de nos logements respectifs. 19H30 apéritif de bien venue et informations et consignes des jours à venir.

Démarrage de bon matin vers Macinaggio afin de déposer nos randonneurs (30 personnes environ) pour leur périple sur le sentier des douaniers.

Les touristes visitent le port et les ruelles de ce petit village (certains ont profité de la plage et d’autres ont goûté les beignets au brocciu (un vrai délice).Pique-nique sur le port et embarquement pour le cap Corse et les Agriates. Nous faisons une partie de la visite en mer en longeant toute la côte et nous récupérons nos randonneurs exténués à mi-parcours. Nous poursuivons la promenade en mer en admirant deux des 90 tours génoises de CORSE (STE MARIE les pieds dans l’eau et d’AGNELLO en hauteur).Nous accostons au petit port langoustier de CENTURI ou nous reprenons l’autocar en traversant de nombreux paysages sauvages et accidentés époustouflants.

Nouvelle journée en Corse où tout le groupe est réuni et nous allons à la découverte des 4 merveilles : LA SCALA DI SANTA REGINA et la région montagneuse du NIOLU terre des bergers, la SPELUNCA, la forêt d’AITONE, EVISA et nous suivons la route très sinueuse(de petits cris se font entendre parfois) Vers les SUPERBES CALANQUES DE PIANA où nous faisons une petite halte. Retour « indemnes » au centre d’Olmeta grâce à la parfaite conduite de notre Chauffeur RACHID et précieux commentaires et joyeuses « blagues » de GISELE.

Nous reprenons la route pour d’autres destinations, les randonneurs nous ayant devancés. Nous rejoignons le bus sur la place de l’église d’Olmeta par un chemin un peu grimpant et en route pour MURATO avec arrêt à la Chapelle ST MICHEL (à l’architecture particulière).

Nous arrivons au centre de MURATO. Nous admirons les maisons anciennes avec leurs toits en lauze et leurs passages semis-souterrains. GISELE nous conte la vie des habitants et nous explique leurs traditions. Nous en profitons pour faire une photo de groupe des touristes devant le four à pain.

Avec nos randonneurs nous visitons ST FLORENT, sa citadelle ses ruelles typiques, son port de plaisance et son port de pêche.

Tous ensemble nous effectuons la visite de BASTIA en petit train. Visite du vieux port et de l’église ST JEAN-BAPTISTE qui domine la rade avec un guide à l’humour très particulier. Nous poursuivons vers CALVI nous faisons « l’ascension » de la majestueuse citadelle représentant 6 siècles de domination Génoise, ville aux tuiles rouges et son planté de palmiers. Nous reprenons l’autocar via l’île Rousse et la Vallée de l’OSTRICONI. Nous terminons notre séjour en Haute Corse par une soirée de chants polyphoniques avec la participation de GISELE.

DEPART POUR LA CORSE DU SUD.

Visite tous ensemble de BONIFACIO toujours en petit train. Son imposante citadelle sa Ville haute perchée au bord des falaises avec ses rues étroites où les maisons sont construites en aplomb sur la mer. Promenade en bateau, magique vue sur les habitations juchées sur des falaises de calcaire blanc et impressionnant escalier du roi d’ARAGON (187 marches) poursuite de l’excursion vers différentes grottes marines (grottes du SDRAGONATO, du chapeau de NAPOLEON et de la carte de CORSE).

Installation au centre de PROPRIANO près d’une jolie petite plage.

Nous partons vers CAMPOMORO sur le parcours nous déposons nos randonneurs. Visite de la tour génoise la plus grande de Corse sous un soleil radieux (Joli petit village avec sa marine).

Départ vers AJACCIO. Nos randonneurs nous quittent et nous partons à la Découverte de la Ville. Visite de la Maison de NAPOLEON et du Marché puis nous prenons la route en longeant la plage. Pause déjeuner face aux ILES SANGUINAIRES (site magique et magnifique) avec sa tour de CAPITELLO.

Pour l’avant dernier jour, nous abandonnons à nouveau nos randonneurs et partons vers LE HAUT VALINCO , parcours semé d’embûches : troupeaux de chèvres, traversée de route par des vaches…et promenade sur un chemin botanique avec sa végétation étonnante et variée : thym, romarin, immortelles, asphodèles…..retrouvaille de nos marcheurs pour un pique-nique commun et départ pour PROPRIANO. Nous traversons différents villages dont le village de FOZZANO très célèbre pour sa VENDETTA.

Notre séjour se termine et nous prenons la Direction de l’aéroport d’AJACCIO pour BREST.

Arrivée sous la pluie le vent et le froid !!!!!

Édith Barrau la randonneuse de Plouhinec

On dirait le Nord ! de La Corse

Jeudi 13 Septembre,

Voyage car -avion-car sans encombre nous arrivons à l'aéroport de Bastia , récupération des bagages

pour tous sauf qu'il en manque un !! mais c'est sans compter sur notre chef de troupe Francis qui nous règle ça très vite . Nous faisons connaissance avec Rachid qui sera notre chauffeur durant tout le séjour . Très vite le courant passe , tant pour les blagues que pour la conduite ,(un petit quelque chose d'Hypolite) c'est rassurant. Arrivée au village d'Olmeta di Tuda où nous sommes accueillis par Gigi et l'équipe du Nubbio . Ah, la voix de Gigi , inimitable !!

  

Vendredi 14 . Direction le cap corse pour une randonnée sur le sentier des douaniers à partir de Macinaggio vers Centuri .

Annoncée facile cette randonnée sous la chaleur , mis la résistance de chacun à rude épreuve.

Départ de marche un peu dans la brume matinale où nous apercevons à l'est la mer Thyrinéenne

et l’île d'Elbe.

Une première halte près de la chapelle Santa Maria , puis direction Barcaggio près de la tour Génoise d'Agnello et en vue de l'île de la Giraglia pour le pique-nique . Nous sommes tout au nord de la Corse . Puis direction le port de Centuri où nous retrouvons « les touristes » pour une promenade en bateau . Par manque de place sur le bateau 5 privilégiés l'ont faites en zodiac ! Le fun !!

Samedi 15 Journée les quatre Merveilles 

Nous traversons la Corse d'est en ouest . Gigi de sa superbe voix nous rappelle l'historique de la Corse . ils furent sous dépendance gênoise durant quelques siècles . Les corses connaîtront un moment d'indépendance avec à leur tête Jean Pierre Gaffori à qui succédera après son assassinat

Pascal Paoli, véritable novateur dotant la Corse d'une université et d'une capitale Corte (1765) et qui a profondément marqué les Corses .

Mais les bonnes choses ont une fin et la Corse devient département français le 15 janvier 1790 .

La Scala di Santa Regina et la région montagneuse du Niolu , terre des bergers .La Specunca ,la forêt d’Atone, Evisa , les calanques de Piana  .

Paysages magnifiques, splendeur des montagnes, parfum du maquis, que du beau ! Rencontre avec les cochons noirs petits et grands en toute liberté sur la route, et ils ne se bougent pas, à croire qu'ils attendent les photographes, impressionnant. Beaucoup de car certes, mais quel plaisir de pouvoir admirer tout cela sans la contrainte de la conduite, merci chauffeur !!

Dimanche 16, Le Sentier des douaniers à partir de St Florent

Randonnée dans le désert des Agriates bordé de magnifiques criques aux eaux turquoises .

Démarrage dans le sable sur la plage de la Roya, (déjà quelques personnes prêtes pour le bain) mais stoïques nous poursuivons. Le bain sera pour plus tard ! Nous croisons des vaches sur la plage en liberté ( même pas peur). Puis nous entamons le sentier des douaniers, pique-nique sur la plage où certains se baignent. Toujours des paysages à couper le souffle, un soleil qui ne nous épargne pas, mais il y a pire comme supplice. Retour par la plage dans le sable ! De l'eau vite, les réserves sont épuisées. Retour au village où une bonne pietra nous attend !!

Lundi, Visite de Bastia le matin en petit train et Calvi l'après-midi. Le temps passe vite dès le lendemain en route vers le Sud....... 

Pour la suite : résumé de Francis Lopez

Le mardi,  journée de transit et  DEPART POUR LA CORSE DU SUD (le mardi)   

Corsica bella (suite)

Adieu le Nord, 180 kms sur la côte Est avec une étape à Bonifacio ou juste avant le repas le petit train nous fait découvrir la  ville haute. L’après-midi une nouvelle mini-croisière dans les calanques et les grottes, encore une journée bien remplie. Nous avons changé de guide et la belle Mathilde nous arrondit les angles pour que l’installation au centre de Portiglio U Livanti se passe au mieux.  Découverte ici de bungalow trois étoiles avec les pieds dans l’eau et un espace restauration avec vue sur la mer.

Le mercredi après la visite en commun du site de Campomoro un retour au centre l’après-midi les randonneurs auront visité le site mégalithique de Cucuruzzu à l’abri dans des forêts dignes des légendes de Merlin. Juste quelques gouttes ont pu justifier le port des capes et comme souvent ici le soleil qui rayonne à nouveau. Après-midi détente pour les touristes, ils le méritent

Le jeudi : Départ vers AJACCIO pendant que les randonneurs allaient découvrir les crêtes de la baie avec de nouveaux guides conteurs et chanteurs, les touristes visitaient la Maison de NAPOLEON et le Marché. Ils reprendront  la route en longeant la plage avec une pause déjeuner face aux ILES SANGUINAIRES (site magique et magnifique) avec sa tour de CAPITELLO

Le vendredi : le séjour touche à sa fin et c’est dans La Corse profonde que les randonneurs emprunteront encore des chemins escarpés dans le site  du HAUT VALINCO, parcours semé d’embûches : troupeaux de chèvres, traversée de route par des vaches… Un pique-nique commun près d’une chapelle pour souffler et en route pour  PROPRIANO. Nous traversons différents villages dont celui de FOZZANO fort célèbre pour sa VENDETTA. Le groupe est reconstitué une nouvelle fois, les programmes coordonnés n’ont connu aucune faille ou presque. 

Le samedi, matinée détente avant le départ, un dernier repas, une dernière baignade pour certains, les yeux s’écarquillent une dernière fois sur la baie de Portiglio. L’avion partira à l’heure et se posera dans des conditions périlleuses mais comme une fleur à Guipavas. Il pleuvait sur Brest !  

*****************

LE GROUPE A CALVIST FLORENT LE GROUPELES RANDONNEURS A BARCAGGIO

 

Et pour plus de photos il suffit de cliquer sur ce lien ou de le copier dans votre barre de tâche :

https://photos.app.goo.gl/E732RTkKmFRiY7zp6

 

Témoignages d’Annie Catouillard et d’Evelyne Le Gal pour les touristes ainsi que ceux d’Edith Barrau pour les randonneurs au nord. Passage au sud par Francis

Si les « écrivains » vous ont donné l’envie de découvrir ou redécouvrir, cette partie de la France, osez ce voyage. Il en vaut la peine.