Imprimer

Fête des lumières à Lyon

du 4 au 8 Décembre 2017

 

La vie de château pour l’ANR

Un manoir cossu, une réception à la hauteur, un programme très dense pour trois jours complets entre Beaujolais et merveilles de la région : tel était le programme de nos Morbihannais.

Le lundi l’aurore avait pointé du côté de Ploemeur, Gérard le Guidelois ouvrait le bal du pointage de chaque escale, direction Hennebont où Edith prenait le relais le transmettant à Patrick l’Alréen pour aboutir enfin à la gare de Vannes où nul ne manquait à l’appel. A Pontchâteau à 80 kilomètres nous récupérions notre chauffeur préféré Hippolyte, la glace était rompue d’entrée de jeu surtout pour les néophytes qui ne le connaissaient pas.

Un petit déj au village de Langeais non loin du château, un repas gastronomique dans l’Allier dans un logis de France, et elle file, file, file la route qui nous emporte vers des contrées méconnues pour beaucoup.

Le mardi le temps est gris mais sans précipitations, direction le musée de l’automobile de La Rochetaillé, surprise, surprise, de la Torpédo à la voiture présidentielle, une abondance de voitures de collection dans un château prestigieux des bords de Saône. L’après-midi départ pour le Haut Beaujolais, région des Pierres Dorées ainsi baptisée pour la couleur ocre de ses maisons en pierre. La ville d’Oingt si réputée, ses crèches illuminées et ses boutiques artisanales auraient pu nous accueillir plus longtemps mais un rendez-vous dégustatif au village de Theize était pris. Le domaine de la Cruisille des frères Laverrière offrait la dégustation.

Le mercredi après une bonne nuit de repos, destination le village médiéval de Pérouge avec des guides en costume d’époque. Absolument fabuleux, d’autant que le temps est toujours clément. L’après-midi le musée du vin chez « Duboeuf » à Romanèche-Thorins nous sommes dans la Haute-Saône, au pays du Chirouble et du Saint Amour les goûts sont la nature.

Le jeudi c’est déjà le dernier jour, le sentiment que nous sommes au manoir depuis plus longtemps. Une bonne balade sous le soleil au petit matin dans les rues de St Germain au Mont d’Or nous permet de recharger les batteries, une soirée intense nous attend : Les lumières de Lyon arriveront très vite. Visite de Lyon au préalable avec notre guide du séjour Eloïse qui aura partagé nos rires et nos chansons. Elle nous quitte avant le bouchon lyonnais restaurant typique non loin de la place Bellecour. Les groupes sont formés, emportés par la foule, nous n’aurons qu’un échantillon de ces illuminations féeriques, néanmoins le souvenir restera gravé. Le car était le bienvenu au point de rassemblement, tous répondaient à l’appel. La pluie avait commencé à tomber pour mieux clore ce séjour aussi court qu’enrichissant. Enrichissant pour le partage de la vie en communauté, des affinités nouvelles se sont créées et le plaisir de se retrouver bientôt, en route vers d’autres horizons.   

                                                                                                          Francis Lopez

 

vers la galerie photos